Notre engagement
écouter plutôt qu’entendre

4 conseils pour optimiser l’expérience collaborateur

L’expérience client est bien souvent la première préoccupation des entreprises : mais la satisfaction client se suffit-elle encore à elle-même ? Ne faut-il pas favoriser l’expérience collaborateur et la développer conjointement avec celle du client ?

En effet, la qualité du travail fournit, et donc le chiffre d’affaires qui en découle pour l’entreprise, dépend bien de la satisfaction personnelle et de la motivation des salariés.

L’objectif managérial d’un tel concept est donc de se dire que salariés heureux = clients heureux.

Nous vous avons préparé 4 conseils à mettre en place pour favoriser l’expérience collaborateur dans votre entreprise :

  • L’environnement de travail

Dans n’importe quelle situation, pour se sentir bien, et optimiser sa concentration et sa réflexion, la première chose à faire est d’être dans un environnement apaisant, lumineux… en bref, un lieu agréable.

Cette règle s’applique également en entreprise : les salariés de votre entreprise seront plus aptes à fournir un travail de qualité si le cadre de travail dans lequel ils évoluent est apaisant, lumineux, et donc agréable.

L’important est de bien choisir le mobilier et la décoration, tout en étant en adéquation avec la culture de votre entreprise. Le moindre petit détail est donc suffisant à rendre votre lieu de travail plus agréable, et ainsi, vos salariés potentiellement plus productifs : coin détente cocooning, plantes vertes, tableaux d’arts, tapis…

Et nul besoin d’y accorder un lourd budget, vous pouvez très bien limiter les dépenses en proposant à vos salariés de participer à la décoration de leurs bureaux, ou encore passer par l’économie collaborative.

  • Les outils et le matériel à disposition

Aujourd’hui, la majorité des actifs est équipée à titre personnel d’ordinateurs/PC, de téléphones ou même de logiciels. Il est donc important de mettre à leur disposition dans l’entreprise des outils plus performants et modernes.

Le manque de motivation lié à ce manque de modernité dans les outils et process de travail laissera ainsi place à plus d’engagement de la part du collaborateur qui sera nettement plus productif.

  • Un management innovant

Plusieurs pratiques peuvent-être mises en place pour favoriser cette expérience collaborateur.

D’autres existent (notamment l’automation marketing) mais nous ne citerons ici que celle qui nous parait la plus importante : l’Employee Advocacy.

L’employee Advocacy est la stratégie transformant vos collaborateurs en véritable ambassadeurs de votre entreprise. En leur diffusant une information qualifiée (actualités internes, annonces commerciales, contenus et veille personnalisée…) et facile à partager sur leurs propres réseaux sociaux, cette stratégie permet de renforcer votre marque employeur (objectif RH) grâce à l’implication et l’engagement de vos collaborateurs-ambassadeurs, mais aussi d’atteindre plus facilement vos objectifs marketing et business (notoriété, ventes…).

Des techniques managériales innovantes peuvent également être mises en place pour améliorer l’expérience collaborateur à moindre coûts : management collaboratif, délégations, intrapreneuriat, séminaires, after-work, bureaux libres…

  • Impliquer et valoriser les salariés

Selon une étude menée par Accenture et Talentsoft, seuls 15% des employés seraient engagés dans leur poste. L’implication des salariés est donc une véritable problématique pour l’expérience collaborateur.

Il est donc crucial de cibler leurs points d’attention (au travers de la culture du feedback notamment) et de leur signifier l’importance de leur rôle dans l’entreprise, de les valoriser (mise en place de rassemblements, tables rondes, récompenses, primes…).

 

Il est également important de donner une place conséquente à l’expérience candidat pour optimiser son processus de recrutement et valoriser sa marque employeur.

Enfin, un salaire honnête et des missions intéressantes sont, bien sûr, primordiales dans l’amélioration de vos expériences collaborateurs.

L’expérience doit ainsi être placée au centre de la stratégie RH : elle représente le vécu des collaborateurs, leur ressenti sur l’entreprise, qu’il corresponde, ou non à la réalité factuelle.

 

Source : Siècle digital, Exclusive RH

<< Retour