Notre engagement
écouter plutôt qu’entendre

Bien-être au travail : comment faire ?

Le Baromètre National du Bonheur au Travail 2017 (par l’Institut Think et la Fabrique Spinoza) avait dévoilé en octobre dernier un véritable clivage entre les français : 23% des actifs se disaient alors très satisfaits par leur travail, contre 18% qui se disaient, à l’inverse, très insatisfaits.

En effet, ces chiffres sont alarmants comptes tenus du nombre comptabilisé de bore out (actifs qui s’ennuient au travail – 26%), de brown out (ne trouvent pas de sens à leur mission – 44%) et de burn out (24%).

Outre les véritables transformations nécessaires des organisations afin de répondre à des besoins en constante évolution, voilà quelques conseils et astuces livrés par Magnulteam pour améliorer le bien-être au travail :

CONSEIL N°1 : Suivre les instructions du sociologue Jean-François Dortier

Mais quelles sont-elles ?

S’il n’y avait qu’une leçon à retenir de son dernier ouvrage « Travail – Guide de survie », c’est qu’il est important de savoir lâcher prise, c’est-à-dire de se concentrer uniquement sur une chose à la fois, d’avancer par étape, et ainsi de relâcher la pression.

En résumé, qui dit lâcher prise, dit non à la dispersion, et dit également gestion du temps optimisée. En effet, en avançant par étape on se fixe des objectifs à court, moyens et long termes qui permettent de définir des priorités, et ainsi de s’approprier son travail.

Et Dortier insiste lourdement sur ce point : savoir trouver son rythme de travail et savoir l’imposer est une clé essentielle du bien-être au travail. Ce rythme inclut bien sûr des temps de travail, mais n’exclut nullement, voire doit favoriser, des pauses. Mais pas n’importe quelles pauses ! Car une pause efficace est une pause au cours de laquelle on laisse son esprit divaguer… pas de téléphone donc !

Vous voulez en savoir plus sur les conseils donnés par Jean-François Dortier ? C’est par ici !

Et si vous désirez savoir ce qu’est une pause idéale, on vous donne rendez-vous ici.

CONSEIL N° 2 : Travaillez en musique !

Alors que les open space se sont largement répandus, en plus d’une forme d’intelligence collective et évolutive, est né un véritable problème au quotidien : des bruits perturbateurs souvent sources de stress. Bref qui dit open space dit environnement productif mais qui peut s’avérer être néfaste pour certains.

Et c’est grâce à cette constatation que la musique s’est révélée être le nouveau meilleur ami du travail pour différentes raisons que Magnulteam vous présente ici :

  • Pouvoir modifier son espace de travail : Certains préférerons des chansons rythmées, là ou d’autres opterons pour un simulateur de bruits de forêt ou encore de pluie. Quel que soit son choix, l’actif pourra s’extraire dans un univers qui l’inspire et le motive, améliorant ainsi sa productivité.
  • Pouvoir s’octroyer des pauses re motivantes, sources d’inspiration.
  • Pouvoir s’auto stimuler en libérant de la dopamine, hormone du bonheur infaillible pour ce qui est de se redonner un coup d’énergie.
  • Pouvoir partager la musique au sein d’un même espace et ainsi améliorer les interactions au sein du groupe. Oui oui, même si vous êtes le seul à aimer Céline Dion 😉

Mais attention, malgré tous ces aspects très bénéfiques de la musique sur la productivité au travail, une utilisation excessive de cette dernière peut mener à une évasion non-souhaitée, et baisser la productivité.

Veillez donc par exemple à privilégier des musiques instrumentales et enjouées, à faire des pauses, et à ne pas oublier les interactions avec vos collègues.

CONSEIL N°3 : Suivre les avancées technologiques qui favorisent la QVT (qualité de vie au travail)

Et pour ce 3ème point, nous avons décidé de vous présenter Wittyfit, une startup innovante proposant une plateforme collaborative destinée à aider les actifs à piloter eux-mêmes leur bien-être sur différents points :

  • Reconnaissance, ambiance et valeurs
  • Equilibre de vie, autonomie, forme physique et moral
  • Epanouissement au service de l’engagement

Avec pour objectif d’offrir de la visibilité sur ces problématiques dans le but de mettre en place un plan d’action efficace sur le long terme, cette solution en partenariat avec le Centre Universitaire Hospitalier de Clermont-Ferrand, permet aux dirigeants et DRH de piloter en continu l’ensemble d’une filiale, d’un service, d’une fonction, voire même d’une tranche d’âge en découvrant les éléments clés d’amélioration de leur bien-être et en mesurant en temps réel l’efficacité de leurs actions.

Et voilà, vous avez en main de bonnes bases pour améliorer votre bien-être au travail, et celui de vos équipes, alors qu’attendez-vous ? 😊

 

Le bien-être au travail est l’une des tendances RH à suivre pour 2018. Découvrez les autres ici !

 

Cet article vous a intéressé ? On vous propose :

Sources : blog-emploi.com, parlonsrh.com, ouiteam.com

<< Retour