Notre engagement
écouter plutôt qu’entendre

L’e-réputation RH : un véritable enjeu stratégique
de l’interne vers l’externe !

E-réputation : C’est l’image renvoyée par une entité (entreprise, marque, professionnel, individu) sur le web via différents canaux :
– Ses propres contenus publiés sur son site internet/blog
– Les contenus publiés sur des supports et plateformes tiers (par des consommateurs, des journalistes, des clients)
– Les posts sur les réseaux sociaux, les avis, les commentaires, les notes…

Warren Buffet, homme d’affaires et investisseur américain, disait « Il faut 20 ans pour bâtir une réputation, mais seulement cinq minutes pour l’anéantir ». Et avec la montée en puissance du digital, cette affirmation est plus que jamais vraie : selon une étude Ifop, 96% des internautes se fient aux avis et commentaires qu’ils lisent sur internet, jusqu’à renoncer à un achat suite à des mauvaises « notes » pour 30% d’entre eux.

Travailler son e-réputation est donc indispensable : c’est grâce à sa notoriété que l’on attire acheteurs, investisseurs et candidats.

Et tout ce qui est valable pour ce monde professionnel, l’est également pour les individus : selon cette étude Ifop, 35% des recruteurs ont déjà écarté une candidature à cause de sa mauvaise réputation sur internet due à des photos compromettantes, à des tweets discutables…

A l’inverse, de nombreux candidats renoncent à postuler à une offre après avoir lu de mauvais commentaires sur l’entreprise.

Mais alors comment entretenir l’e-réputation employeur de son entreprise ?

  1. Veillez en interne à être cohérent entre ce que vous dites de vous (les valeurs de l’entreprise, son esprit, ses pratiques…) et ce qui est vécu au sein même de l’entreprise par l’ensemble des collaborateurs.
  2. Transmettez ces valeurs à vos collaborateurs pour créer un véritable lien d’appartenance à l’entreprise, voire une fierté qui aura une répercussion sur les futurs candidats
  3. Ainsi créé, ce lien d’appartenance permettra au DRH de valoriser l’e-réputation comme une démarche collective et collaborative en engageant l’ensemble des parties prenantes de sa création à son maintien : ensemble, elles forment le parfait prescripteur pour attirer les meilleurs profils.
  4. Même si les recrutements se font principalement via les sites d’emplois, les professionnels RH peuvent prendre la parole pour valoriser cette e-réputation sur d’autres canaux tels que les sites carrières, les réseaux sociaux, les blogs, ou encore les forums.

    Conseil : Répondre à tous les candidats, surtout aux non retenus, permet à l’entreprise de favoriser son e-réputation.

 

Comment mesurer l’e-réputation de son entreprise ?

  1. Googlisez le nom de votre entreprise, de vos produits, voire même le nom de vos dirigeants
    Regardez les 2-3 premières pages en analysant ce qui est bon et ce qui est moins bon

    Conseil : Créer du contenu officiel permet de faire disparaître des premières pages les résultats négatifs.

  2. Analyser les commentaires consommateurs et les articles de blogs vous concernant 
    Relayez sur vos réseaux sociaux ce qui est positif, et prenez le temps de répondre aux commentaires / articles négatifs soit par une réponse en direct, soit en améliorant vos process, produits, ou services.
  3. Soignez votre image sur vos réseaux sociaux
    En les mettant à jour régulièrement par du contenu de qualité, vous offrez une confiance nécessaire à vos clients / consommateurs.

Quelques outils gratuits pour vous aider à surveiller votre e-réputation :

  • Google alerts : Recevez un mail dès que les mots clés sélectionnés sont utilisés sur les sites et blogs via Google.
    Limite : Cet outil ne traite pas les réseaux sociaux et les forums.
  • Talkwalker alerts : Permet de surveiller son e-réputation sur les sites et blogs. C’est la meilleure alternative à Google Alerts (existe en payant ici.)
  • Owler : Permet de se comparer à ses concurrents. Vous recevrez également un compte rendu journalier des nouvelles de votre secteur.
  • SocialMention : A l’inverse de Google Alerts et de Talkwalker alerts, cet outil est focalisé sur l’analyse de votre réputation sur les blogs et réseaux sociaux.

Quelques outils payants pour vous aider à surveiller votre e-réputation :

  • Trackur : Suivi de la réputation sur les réseaux sociaux, blogs et contenus visuels (photos et vidéos) grâce à une mesure du niveau d’influence de chaque publication.
    Prix : Plusieurs forfaits de 97$/mois à 447$/mois.
  • Radarly : Spécialisé dans l’e-réputation sur les réseaux sociaux, il permet de gérer directement les relations avec les abonnés sur son tableau de bord et de piloter sa réputation grâce à de nombreux facteurs.
    Prix : Plusieurs forfaits de 490€/mois (Pack starter) à 3 490€/mois (pack business).
  • Synthesio : Permet de remonter les résultats du web sur un ou plusieurs mots-clés et d’être alerté en temps réel si un internaute publie un contenu sur les réseaux sociaux français et étrangers, les forums, les blogs ou n’importe quel site internet.
    Prix : Donné sur devis.

Outil pour surveiller l’e-réputation d’un individu :

WebMii indique votre score de visibilité sur internet, ainsi que les photos et les mots-clés associés.

 

Sources : Le journal des RH, codeur blog, parlons RH

<< Retour