Notre engagement
écouter plutôt qu’entendre

Expérience collaborateur : La QVT (Qualité de Vie au Travail)

Dossier spécial : L’expérience collaborateur et la marque employeur

#2 L’expérience collaborateur

Comment attirer des talents et les fidéliser ? Comment valoriser sa marque employeur et se rendre attractif ?
Magnulteam vous propose un dossier spécial sur l’expérience collaborateur et la marque employeur.

L’expérience collaborateur est une grande problématique RH. Contrairement à ce que l’on pense communément, elle commence dès la candidature, voire même dès l’offre d’emploi, et se concrétise lors de l’entretien.

Magnulteam recrute : Rendez-vous sur notre page Linked In ou sur notre page Carrière pour découvrir nos offres !

Après avoir recruté un nouveau talent, et avoir préparé son Onboarding comme il se doit, il vous faut veiller à ce que son expérience en tant que collaborateur se déroule le plus justement possible dans le but de s’assurer de sa productivité. Et pour cela, il faut veiller à son bien-être au sein de votre entreprise.

2. La QVT (Qualité de Vie au Travail)

Pour commencer, vous pouvez lire ou relire notre article Bien-être au travail : comment faire ? dans lequel nous abordons les bases de l’amélioration de la QVT sur lesquels nous ne reviendrons pas ici.

Pour rappel, l’expérience collaborateur est une notion tirée du constat que le salarié, au même titre que le client, est une force pour l’entreprise. Par conséquent, il est primordial de créer à son égard de la valeur, voire de lui proposer de vivre dans l’entreprise, de véritables expériences.

C’est donc là tout le rôle et toute la nécessité de soigner la QVT afin non seulement de rendre l’entreprise plus attractive, mais surtout, de fidéliser ses collaborateurs actuels.

Au regard de cette liste, il est important de souligner que la QVT repose sur un enjeu organisationnel fort, et que par conséquent, son rapport avec la productivité des collaborateurs comme expliqué plus haut, est un lien logique.

Mais quelle place a la transformation digitale des entreprises, problématique majeure de la décennie, dans cette stratégie autour de la QVT ?

Réponse et explication :

Partant du principe que le rôle du pôle RH dans les organisations est de faciliter, et piloter, les transformations en interne,

Et que par conséquent, la transformation digitale se doit d’être perçue sous un œil RH,

Tout en sachant que la QVT est une problématique RH également,

Alors de ce fait, le digital se doit de tenir une place importante dans l’amélioration et l’optimisation de la QVT.

Exemples :

  • Wittyfit
  • Comeet : Application équipée d’un assistant personnel intelligent permettant aux entreprises de fédérer leurs salariés, quelle que soit leur position hiérarchique ou leur ancienneté. Comeet permet de se rencontrer, d’échanger, et ainsi de renforcer les liens entre collaborateurs.
  • Collectif HappyTech : Regroupement de startups visant à améliorer la QVT des collaborateurs en préservant leur santé, en créant une véritable communauté au sein de l’entreprise, en facilitant leur quotidien grâce à des services de covoiturages ou encore de gardes d’enfants par exemple.
  • Linkky

En parlant de Linkky, QUID des questionnaires digitaux ?

Anonymes et faciles à utiliser, il s’agit souvent de questionnaires envoyés par mail (exemples : ZestMeUp, Bloom at work, Supermood). Ils permettent notamment de faire valoir la parole de l’ensemble des collaborateurs, et non pas seulement celle de celui qui parle le plus fort. Leur efficacité en termes de QVT vient de leur régularité : ils permettent à la direction et aux RH de mettre en place des actions concrètes facilement testables et évaluables.

Quoi qu’il en soit, les transformations digitales sont au cœur des évolutions des entreprises, et permettent de prendre soin de leurs collaborateurs : selon une étude Accenture de 2016, les logiciels intelligents multiplieraient la croissance française par deux et augmenteront la productivité du pays de 20% d’ici à 2035.

Bonus : Comment optimiser le bien-être en entreprise sans le digital ?

Nous vous donnions déjà un conseil dans notre précédent article :

  1. Bien-être au travail : comment faire ?

En voilà deux autres qui permettront à coup sur à vos collaborateurs d’être plus productifs au travail :

  1. Le Flex Office

Lors de l’instauration du Flex Office, l’entreprise doit se préparer en amont, notamment en revoyant l’organisation du lieu de travail, mais aussi en se posant la question du télétravail à temps partiel ou temps plein, et en pensant à l’assouplissement des horaires de travail.

Ainsi, les entreprises qui travaillent en Flex Office sont celles qui ont optées pour le management de confiance versus le management de contrôle : ce qui augmente la productivité des collaborateurs de manière indirecte.

En savoir plus ? Ici.

  1. Les afterworks

Le sondage OpinionWay pour J’aime ma boîte – Privateaser réalisé en septembre 2017 auprès de 1060 salariés démontre les bienfaits de l’afterwork pour le bien-être des collaborateurs dans une entreprises : développement des relations interpersonnelles : découvrir ses collègues, discuter avec ses managers, se sentir connecter à son travail et à son univers et ainsi optimiser l’engagement des collaborateurs.

Il est donc important pour les entreprises d’en organiser, d’y mettre un petit budget, et de motiver ses salariés à y participer !

Le sondage :

En conclusion, la QVT (Qualité de vie au travail) est un axe inhérent à l’expérience collaborateur : il est inévitable pour une entreprise de prendre soin de ses collaborateurs pour les fidéliser, mais également, pour se rendre attractive aux yeux des candidats.

L’autre axe inhérent à l’expérience collaborateur est le management et la quête de sens : nous vous donnons rendez-vous ce vendredi 23 février pour notre prochain article.

Sources : RH Info, HR voice, BFM Business, Cowork.io, Parlons RH

<< Retour