Notre engagement
écouter plutôt qu’entendre

Questions/réponses sur la marque employeur

Dossier spécial : L’expérience collaborateur et la marque employeur

#3 La Marque Employeur

Comment attirer des talents et les fidéliser ? Comment valoriser sa marque employeur et se rendre attractif ?
Magnulteam vous propose un dossier spécial sur l’expérience collaborateur et la marque employeur.

L’expérience collaborateur est une grande problématique RH. Contrairement à ce que l’on pense communément, elle commence dès la candidature, voire même dès l’offre d’emploi, et se concrétise lors de l’entretien.

Magnulteam recrute : Rendez-vous sur notre page Linked In ou sur notre page Carrière pour découvrir nos offres !

Nous vous avons expliqué comment procéder à l’étape du recrutement, à celle de l’Onboarding, et nous vous avons donné les clés nécessaires à une expérience collaborateur réussie.

Nous vous proposons aujourd’hui un article questions/réponses permettant de résumer ce qu’est précisément la marque employeur :

 

 

C’est l’ensemble des problématiques de recrutement et de fidélisation des collaborateurs de l’entreprise dépendant de son image et de sa réputation.

 

 

 

Parce que selon une étude réalisée par RegionsJob, 87% des candidats font des recherches sur l’entreprise avant de répondre à une annonce vue en ligne, et 58% abandonnent suite à des informations négatives. Il est donc primordial de contrôler son image et sa réputation et donc de mettre en place une stratégie de marque employeur.

 

 

Comment connaitre l’e-réputation d’une entreprise ?

Nous avons répondu à cette question dans notre article « L’e-réputation RH : un véritable enjeu stratégique de l’interne vers l’externe » que nous vous invitons à lire pour en savoir plus.

 

Il en existe principalement deux : fidéliser ses collaborateurs et capitaliser sur ses talents pour renforcer son attractivité.

 

 

Attention : Nombre d’entreprises pensent mettre en place des stratégies de marque employeur alors qu’il ne s’agit réellement que de politiques de communication de recrutement.

 

 

Un budget doit y être consacré. L’entreprise doit mobiliser l’ensemble de ses ressources humaines : salariés, candidats, partenaires, dirigeants… Elle doit également utiliser différents canaux de communication.

 

C’est l’entreprise dans son entièreté qui est en charge de la marque employeur. A l’origine il s’agit d’une problématique RH mais qui a un impact bien au-delà : ainsi, c’est l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise en plus d’en être les premiers acteurs, qui en sont les responsables.

Aujourd’hui il existe même de nouveaux postes tels que les Directeurs de l’Expérience ou encore les VP expérience employee.

 

 

La marque employeur se décompose en 3 axes principaux :

  • La culture d’entreprise (Missions, histoire, valeurs, collaborateurs, QVT, management…)
  • L’image de la marque et sa réputation (interne et externe)
  • Pratiques employeur (Processus RH et organisation managériale)

 

Il est ainsi primordial pour l’entreprise de conserver une cohérence implacable entre ces 3 axes, et c’est là le rôle du marketing RH qui permettra à l’entreprise de mieux connaitre ses cibles et leurs comportements et attentes.
Il faut donc avoir en amont le soutien de sa direction et des managers.

 

En se posant différentes questions :

  • « Pourquoi nous fonctionnons de cette façon ? »
  • « Qu’est ce que je dois enlever au processus pour l’optimiser ? »
  • « Qu’ajouter au processus pour le fluidifier ? »
  • « Avec qui dois-je travailler pour que mon process soit plus efficace ? »

 

« La marque employeur sera créative ou ne sera pas ».

En effet, c’est grâce au message véhiculé par la marque employeur que l’entreprise se rendra attractive : au même titre que les 4 axes si avant, il lui faudra une identité propre, avec sa propre signature, ses propres codes, comme par exemple le « Faire rêver, c’est un métier » de Disneyland.
Ainsi, figures de style et autres interactions textuel-visuel-sonore sont à privilégier.

 

 

Pour montrer et démontrer cette attractivité, la marque employeur doit se matérialiser par une forte présence et un impact important sur le digital : réseaux sociaux, sites RH, jobboars… Autant de plateformes sur lesquels la marque employeur doit faire transparaitre l’expérience collaborateur que l’on vit au sein de son entreprise, qui doit, elle, être perçue comme dynamique et authentique.

 

Info chiffrée : Plus de 91% des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et 70% d’entre eux prévoient d’augmenter leur budget social media

 

1. 2 possibilités pour faire émerger un ressenti global au sein d’une entreprise :

  • Mesure quantitative : baromètres
  • Mesure qualitative : interviews

 

2. Pour mesurer le ressenti réel des collaborateurs, leur perception de la stratégie mise en place, il existe différents moyens dont, à titre d’exemples : mesurer la simplification (nombre de process digitalisés, nombre d’étapes ou règles supprimées…), mesurer le nombre d’actions correctives proposées par les collaborateurs pour mesurer leur engagement…

3. Enfin, voilà quelques pistes pour mesure l’impact de cette stratégie : efficacité / productivité, engagement NPS…

 

Etape 1 : Réaliser le diagnostic (analyse des processus en place, récolte d’informations, benchmark concurrentiel…)

Etape 2 : Construire la plateforme de marque employeur (promesse, bénéfices, preuves, valeurs…)

Etape 3 : Créer le plan d’action (lister les choses à faire, établir un ordre de priorité…)

Etape 4 : Sensibiliser les différents acteurs et les impliquer

 

En résumé, la marque employeur permet de :

  • Diffuser une image positive de l’entreprise et renforcer sa réputation
  • Favoriser l’attractivité de l’entreprise
  • Fidéliser les collaborateurs et réduire le turnover
  • Développer l’engagement des collaborateurs

Il faut ainsi savoir se différencier pour attirer les meilleurs talents et les fidéliser : en conclusion, les mots d’ordre de la marque employeur sont :

Sources : Parlons RH, Culture Crunch, Digital Recruiters, Le Journal des RH

<< Retour