Notre engagement
écouter plutôt qu’entendre

L’entretien vu par le candidat

Dossier spécial : L’expérience collaborateur et la marque employeur

#1 Recrutement

Comment attirer des talents et les fidéliser ? Comment valoriser sa marque employeur et se rendre attractif ?
Magnulteam vous propose un dossier spécial sur l’expérience collaborateur et la marque employeur.

L’expérience collaborateur est une grande problématique RH. Contrairement à ce que l’on pense communément, elle commence dès la candidature, voire même dès l’offre d’emploi.

Magnulteam recrute : Rendez vous sur notre page Linked In ou sur notre page Carrière pour découvrir nos offres !

Après avoir vu ensemble comment répondre à une offre d’emploi, vient l’étape cruciale de l’entretien pour le candidat dont le profil a été retenu par l’entreprise.

Si vous êtes recruteur, nous vous invitons à lire notre article « L’entretien vu par le recruteur ».

4. L’entretien vu par le candidat

Etape déterminante du passage de candidat à collaborateur, l’entretien est souvent une source de stress pour ces derniers.

Pourtant, on remarque qu’ils sont de plus en plus exigeants, et que souvent ce sont eux qui mènent les entretiens : candidat, nous allons te donner les cartes nécessaires pour convaincre le recruteur que tu es le top talent qu’il recherche !

1. La pré-sélection

Les entreprises effectuent souvent une pré-sélection avant l’entretien en face à face : c’est l’étape de l’entretien téléphonique.

Si vous y passez cela veut probablement dire que l’entreprise s’intéresse à votre profil, mais que vous n’êtes pas seul et qu’il lui faut affiner le tri dans les CV qu’elle rencontrera pour un entretien physique. Vous n’avez alors qu’un objectif : la convaincre.

Et pour arriver à cette fin, la première étape en amont est de connaitre les entreprises auprès de qui vous postulez : bien avant l’appel de l’entreprise en question il vous faudra vous être renseigné sur son activité, sa mission, sa vision, ses valeurs, son actualité… Prenez également le temps de relire l’offre d’emploi pour bien comprendre les missions et pouvoir apporter au recruteur des réponses les plus précises et pertinentes possibles.

Pensez également à anticiper quelques questions : un résumé de votre parcours, un échange en anglais, les raisons de votre départ de telle entreprise…

Le détail important de l’entretien téléphonique provient du fait que seul la voix véhicule le message : il est donc important de faire attention au ton de sa voix, pour en faire paraître sa motivation, sa confiance en soit etc.

Conseil : Si vous êtes de naturel stressé ou timide, entraînez vous à parler au téléphone de manière énergique avec des amis par exemple !

Enfin, si vous n’estimez pas être prêt lorsque le recruteur vous appelle, n’hésitez pas à solliciter un rendez-vous téléphonique dans la journée qui suit afin de prendre le temps de vous mettre en condition (attention cependant à ne pas laisser passer votre chance).

2. L’entretien

Ça y est, vous avez été assez convaincant au téléphone pour décrocher cet entretien tant souhaité, et le jour J approche.

Etape 1 : Préparez l’entretien

La veille pensez à planifier votre trajet pour déterminer votre heure de départ en pensant à compter une dizaine de minutes d’avance : un éventuel retard pourrait nuire à votre entretien.

Comme nous l’avons vu pour l’entretien téléphonique, il est important de s’être renseigné en amont sur l’entreprise. Quelques points importants sont son organigramme, ses valeurs, ses principaux clients et son actualité.

Vous pouvez également anticiper les questions que l’on vous posera, comme par exemple :

  • « Pouvez-vous me parler de vous ? »
    Pour répondre à cette question il est important d’être synthétique et de savoir lier son parcours au poste.
  • « Quels sont vos forces et vos faiblesses ? »
  • « Pourquoi nous avoir choisi ? »
  • « En quoi ce poste vous correspondrait-il ? »

Comment répondre aux questions pièges posées par les recruteurs ? C’est ici.

Etape 2 : Soignez votre apparence mais restez vous-même

 

Il n’y a pas de tenue type à adopter pour être embauché : le tout est de respecter les codes du secteur dans lequel vous postulez.

Vous préférerez donc une tenue sobre et des couleurs classiques si vous postulez pour un poste de manager stratégique dans un grand groupe, mais vous pouvez opter pour une tenue plus excentrique si vous êtes à la recherche d’un poste de graphiste en agence de publicité.

N’oubliez pas qu’en entretien vous êtes aussi jugés à « 38% sur votre gestuelle » selon Virginie le Cozic, directrice d’une agence de conseil en image.

Soignez donc la forme pour valoriser le fond : intonation de la voix, posture, jeux de mains incontrôlés, regard, tics de langage…

Etape 3 : Soyez convaincant

On l’a vu, l’important dans un entretien est de convaincre le recruteur. Pour ce faire, vous devez paraître sur de vous, et être capable de démontrer que vous avez raison de l’être. Il est par exemple conseillé d’illustrer d’exemples les points que vous abordez sur votre parcours, vos expériences etc.

Etape 4 : Posez des questions

A la fin de l’entretien, le recruteur vous demandera si vous avez des questions. Il est important d’en avoir noté quelques-unes afin d’approfondir certains points : cela prouve que vous vous projetez dans l’entreprise.

Attention : ne tournez pas vos questions autour des avantages possibles liés au poste, cela pourrait être rédhibitoire.

Etape 5 : Relancez le recruteur

Si votre entretien est passé, et que vous n’avez pas de retour du recruteur, n’hésitez pas à lui envoyer un mail, voire à l’appeler si le délai est long afin de montrer votre intérêt et votre motivation.

Attention : Ne jamais dire du mal de son ancienne entreprise, de ses anciens collègues, ancien patron…

NB : Si vous avez reçu plusieurs réponses positives prenez le temps de peser le pour et le contre de chaque offre et soyez honnêtes avec les entreprises. Attention cependant à ne pas laisser passer les propositions !

Suite à votre entretien, l’entreprise vous a recontacté et la réponse est positive ?

Félicitations ! Vous serez bientôt un collaborateur pour l’entreprise. Il est donc important pour cette dernière de soigner votre intégration.

Nous publierons vendredi 9 février un article sur l’On Boarding des nouveaux collaborateurs.

Source : Roberthalf, Monster, Régions Job, Page Personnel

<< Retour